La pierre qui tourne

Description

A la limite de Boutonville et de Gonrieux se trouve «La Pierre qui Tourne", monolithe qui pourrait avoir servi de réceptacle destiné à recevoir le sang des victimes, hommes ou animaux, sacrifiés aux dieux des anciens habitants. Il pourrait donc être une pierre de sacrifice, un karn gaulois. Il faut y joindre toute une série d’histoires de revenants, de diableries, de sorcières, etc... la peur de passer nuitamment près du monolithe (surtout pas le soir de Noël raconte-t-on parfois...)... Aucune légende bien précise n’a cours dans le village à propos de cette pierre. Rien que de vagues idées de superstition, d’antiquité et de mystérieux.

Certaines personnes y voient une pierre qui était utilisée pour polir et tourner les armes, d’où le nom de pierre qui tourne. Cette pierre longtemps couchée a été relevée il y a
quelques années; elle est haute de 3m10 et large de 1m30. Le poids en est de 40.000 kilos environ. Cette pierre sert depuis toujours de limite entre les deux provinces de Hainaut
et de Namur.

Non loin de là est situé le lieu-dit Le Pendart, place de l’ancien pilori, où l’on pendait les criminels.

En quittant la «Pierre qui Tourne», observez bien les bornes le long du sentier qui délimitent les deux provinces : elles indiquaient autrefois la limite entre la Principauté de Liège et la Principauté de Chimay.

Photos

La pierre qui tourne est à découvir dans les randonnées suivantes...
La Forêt du Pays de Chimay

Randonnées au coeur d'une nature préservée

© OpenStreetMap contributors

Localisation

Pays :
Région :
Département/Province :
Commune :
Localité :
Localisation
Date de création :
09/04/2018 13:14
Dernière modification
09/04/2018 13:14

(0 Avis)


Baileux - À découvrir dans le coin

foret_pays_chimay
La Forêt du Pays de Chimay
foret_pays_chimay
foret_pays_chimay
La Forêt du Pays de Chimay
melilalo
COUVIN 

 

 

 

 

 

 

 

Fermer
Mes abonnements