Le cirque glaciaire du Frankenthal - Sentier des Roches -Gps

© OpenStreetMap contributors
Longueur
9 km
Altitude max
1355 m
Dénivelé positif
530 m
Km-Effort  
14 km
Altitude min
952 m
Dénivelé négatif
529 m
Date de création :
10/12/2014 00:00
Dernière modification :
10/12/2014 00:00

(0 Avis)

Marche
3h30
Difficulté : Difficile


Logo Sitytrail

For outdoor enthusiasts

Application GPS de randonnée GRATUITE

Description

Le Sentier des Roches ne constitue que la première partie de ce grand classique qui mène le randonneur de la Schlucht au Hohneck par le bas et retour par les Chaumes. Taillé dans la paroi rocheuse, également appelé sentier Strohmeyer, du nom du président du club vosgien qui a pris l'initiative de son aménagement en 1910, il est sans doute le chemin le plus « alpin » du massif vosgien. C'est donc doté d'un pied sûr et muni d'une bonne paire de chaussures que l'on s'y aventure. Le départ est à une centaine de mètres en aval du col de la Schlucht, à droite sur la route qui descend vers Munster. Balisé rectangle bleu, le Sentier des Roches descend à pic, traverse des éboulis, s'accroche à des falaises, passe un tunnel percé dans le roc, coupe des ruisseaux, se joue des escarpements et plonge dans une forêt de hêtres et de sapins. La mousse et la fougère témoignent de l'humidité préservée en ces temps de canicule. De temps à autre, le passage au sommet d'un piton rocheux laisse entrevoir la forêt environnante et la petite vallée de Munster en contrebas. Mais pour admirer le paysage, il faut s'arrêter tant le chemin nécessite toute l'attention du randonneur. Le sentier est étroit, semé d'embûches au point que les passages dangereux ont été sécurisés par des mains courantes, des escaliers et des passerelles, régulièrement entretenus par le Club Vosgien. Au bout d'1 h 10 de ce régime, le chemin atteint le Krappenfels qui marque la fin du sentier rocheux et le début de la lente remontée vers la crête (pour ceux qui voudraient écourter la balade, un raccourci permet de rejoindre la ferme des Trois-Fours sur la chaume, en une heure). Cirque glaciaire du Frankenthal La randonnée se poursuit vers le cirque du Frankenthal que l'on rejoint en une vingtaine de minutes environ par un chemin forestier d'où l'on aperçoit l'imposante Martinswand. Arrivé à la ferme, on admire le paysage taillé par la glace avec un petit tour par la tourbière qui tapisse le fond du cirque (de là part le sentier vers le col du Falimont, autre raccourci possible). Le site est particulièrement connu pour sa flore alpestre protégée et notamment sa drosera carnivore. A partir de là, commence l'ascension vers le Hohneck (un dénivelé de 330 m) en empruntant le sentier désigné par un triangle rouge, direction Schaeferthal. Après 25 minutes de montée, une petite halte à la grotte Dagobert (on dit que, chassé par ses ennemis, il y trouva refuge) permet de souffler un peu. On y accède par un petit chemin qui part sur la droite à travers une zone marécageuse. Puis c'est presque une demi-heure de grimpette en lacets jusqu'à la ferme du Schaeferthal et le col du même nom. La beauté du site entre le Petit Hohneck (à gauche) et le Hohneck (à droite), la dentelle des Spitzkoepfe, le Schnepfenried et jusqu'au Grand Ballon (en face) vaut la sueur laissée dans la montée. Elle redonne du courage pour continuer l'ascension en suivant le rectangle rouge jusqu'au sommet du Hohneck (1 362 m) et sa table d'orientation. Par beau temps, la très grande foule indissociable de l'endroit peut être dissuasive, auquel cas, le chemin reliant les cols du Schaeferthal et du Falimont est une bonne alternative. Vue plongeante Il faut une vingtaine de minutes pour accéder au deuxième sommet des Vosges et sa vue imprenable d'où l'on peut même apercevoir par temps clair les Alpes bernoises. Alors que la distance restant à parcourir est à peine moindre que celle déjà avalée, une heure et dix minutes suffira pour rejoindre, par les chaumes et toujours en se repérant au rectangle rouge, le col de la Schlucht, via le col du Falimont. Tout au long du trajet, l'esprit dégagé de tout effort pourra se repaître de la végétation et de la vue, tout particulièrement exceptionnelle, sur la tourbière du Frankenthal et le rocher d'escalade de la Martinswand. Après la clairière des Trois-Fours, une dernière descente dans une hêtraie d'altitude offrira aux randonneurs assommés par le soleil une fraîcheur bienvenue. Départ : Col de la Schlucht Dénivelé : 330m

Profil altimétrique

À propos de la pub

Photos

Localisation

Pays :
Région :
Département/Province :
Commune :
Localité :
Départ:(Dec)
Départ:(UTM)
352816 ; 5325259 (Z32) N.

- À découvrir dans le coin

9.01
Km
Desrumaux
20
Km
corderius
STOSSWIHR 
16
Km
mannequ1
7.60
Km
Caroaxou
22
Km
oscar1
9.85
Km
PascalBanide
32
Km
grattounette
12
Km
mitch1915

 

 

 

 

 

 

 

Fermer
Mes abonnements

Fonds de plan